Eric Walter

Mise au point

Il semble que certains se posent des questions ou extrapolent quant à l'intérim de mes fonctions professionnelles mis en place par la Présidente de l'Hadopi le 20 août dernier. Je tiens à apporter quelques précisions afin d'éviter d'emblée toute interprétation erronée.

J'ai interrompu mes congés estivaux de façon précipitée pour avoir rencontré de sérieux problèmes de santé dès leur début. Sérieux ne veut pas dire "graves", mais suffisamment sérieux pour que je ne sois sois plus en mesure d'exercer convenablement mes fonctions pour une durée qui reste encore à déterminer.

J'en ai donc immédiatement informé la Présidente de l'Hadopi et la Présidente de la CPD afin qu'elles puissent prendre les dispositions nécessaires à la continuité du fonctionnement des services. De là est venue la mise en place de l'intérim en question, mesure on ne peut plus classique pour assurer la continuité du service public.

Je ne suis aucunement démissionnaire de mes fonctions, ni même en "congé prolongé". Je suis simplement arrêté pour le temps qui me sera nécessaire pour me remettre, que j'espère le plus court possible. Je suis même plutôt impatient de retrouver toute l'équipe de cette institution dont je ne dirai jamais assez combien elle force l'admiration par la qualité de son travail et de son engagement.

J'en profite pour remercier ceux qui, par divers canaux, se sont enquis avec sollicitude de ce qui se passait lorsque l'information a commencé à circuler. J'y ai été très sensible.

Eric Walter

Share: Twitter Facebook Pinterest Tumblr Google+